mardi, avril 11, 2006

CITATIONS


"Je recommande à mon fils d'avoir soin de toutes les personnes qui m'étaient attachées...de songer que c'est une dette sacrée que j'ai contractée envers les enfants ou les parents de ceux qui ont péri pour moi..."
Louis XVI, le 25 décembre 1792

"Le passé n'est qu'un sommeil. Pour un esprit attentif et sensible tout le ranime"
Jean de la Varende

"Le Jardin des Tuileries n'existe plus. Mais le jardin est toujours là. Personne ne devrait y passer avec indifférence. pas un pouce de cette terre qui n'ait été arrosée du sang des Suisses"
Paul de Vallières

"Si même l'on fait la part de la propagande partisane, c'est-à-dire, répétons le, du mensonge, il faut qu'il y ait chez nous je ne sais quel sadisme, du masochisme plutôt pour que nous nous acharnions depuis bientôt deux siècles à salir notre propre gloire"
Gabriel BOISSY in Les Pensées des Rois de France ,1949

"Hier unanimement nous avons dit tous que s'il arrivait malheur au Roi, et qu'il n'y ait point pour le moins six-cents habits rouges couchés au pied de l'escalier du Roi, nous étions déshonorés."
lettre du jeune Officier suisse Louis de Saint Venant, écrite entre le 20 juin et le 10 août 1792.

"Et puis, dans toutes les villes, dans toutes les campagnes, partout, des hommes et des femmes jureront de léguer à leurs enfants la Piété pour la dynastie des bâtisseurs capétiens. Tandis que cette Révolution triomphera dans le monde officiel, toutes ces familles opposeront à la société nouvelle le roc de leur fidélité. Elles ne s'éteindront jamais en France, elles présenteront obstinément à l'avenir cette part du passé qui porte le sceau de l'éternel"
Marie-Madeleine Martin

"Ce 21 janvier 1815, était posée la première pierre de la Chapelle Expiatoire. L'expression est moralement mal choisie, puisque le pardon de Louis XVI s'étendait aux générations futures ; elle demeure politiquement exacte, puisque depuis ce meurtre, la France, continue de se déchirer"
Jean-François Chiappe

"Ensuite mon épouse est revenue du marché en racontant que la foule traînait les corps mutilés des suisses dans les rues. Chauqe fois que quelqu'un passait avec les reliques d'un de ces gardes assassinés, j'entendais les gens crier: "Bravo, Bravo!"... Priez pour nous."
JB Good, Officier de la Garde Suisse, le 3 septembre 1792.

"Faut-il pour autant céder à la déploration ? certes non, car faire mémoire, c'est raviver l'espérance"
Père de la Morandais

"Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays"
John F. Kennedy, 1961

"Cette journée du 10 août 1792 est un cauchemar dans l'histoire de France"
René Benjamin, de l'Académie Goncourt

"Nulle insurrection, en effet, ne fut préparée avec moins de mystère que celle du 10 août. Tout se fit au grand jour, tout fut connu à l'avance"
Pierre Gaxotte

1 Comments:

At lundi, 21 août, 2006, Anonymous Lantenac said...

Merci.

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home