dimanche, novembre 05, 2006

Communiqué officiel du 29 octobre 2006

"Honneure etFidélité"

Le 26 octobre dernier, j'ai été invité par l'UDC (Union Démocratique du Centre), premier parti politique en nombre d'électeurs en Suisse, parti de Monsieur Samuel SCHMID, afin de donner une conférence à Genève, en présence de députés et de conseillers suisses afin de m'exprimer sur le massacre des Gardes suisses en août et septembre 1792 :
"Par solidarité, pour une paix juste et durable entre nos deux pays, devant vous, en tant que citoyen français, je regrette les exactions commises sur vos concitoyens, sur ces hommes sans défense, fidèles simplement à leur serment, et dont les ancêtres avaient servi mon pays loyalement, fidèlement, durant des siècles. Vous avez donné un million d'hommes à la France... les Gardes suisses ont représenté un tiers de l'Armée française durant quatre siècles... Chers amis suisses, la France entend, par un acte fort, leur rendre hommage et leur donner la reconnaissance qu'ils méritent, enfin !"...

Le lendemain, accompagné du député Eric BERTINAT, visite du Château de Penthes à Genève, que je vous recommande, siège de l'Institut National de recherches historiques sur les relations de la Suisse avec l'étranger.

Madame ALLIOT-MARIE, Ministre de la Défense, a été informée de mon action "afin qu'elle étudie votre démarche avec la bienveillance qu'il convient de lui accorder."

Je sais la demande contraignante : diffusez dans vos réseaux et pensez à ceux qui n'ont pas Internet : vous êtes plus de 1400 signataires de la pétition pour une reconnaissance culturelle et officielle de la présence des gardes suisses en France.

Prochain communiqué le 26 novembre.

1 Comments:

At jeudi, 16 novembre, 2006, Anonymous Marcel Patoulatchi said...

Je me demande bien ce que fait le mot « honneur » dans cette affaire.

Votre approche du passé me parait tout à fait méprisable, comme je l'expose là : http://riesling.free.fr/20061115.html

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home