dimanche, janvier 14, 2007

Mémorial Gardes Suisses

Chers amis,

Je présente à chacun et chacune d'entre vous mes meilleurs voeux de bonne année et de bone santé pour 2007.

J'ai décidé de créer une association : cette association a pour nom : "Mémorial Gardes Suisses". Elle a pour but :" d'apporter son concours à la reconnaissance et à la transmission de la mémoire du service des Gardes Suisses ayant servi en France et notamment au sacrifice de certains des leurs en août et septembre 1792".

Je vous invite vivement à y adhérer (15 euro/an).

Les Ministères de la Défense e de la Culture, mais aussi les Ambassades, des politiques, des jornalistes, quelques hauts fonctionnaires, des élus, suivent avec une attention particulière notre démarche, votre démarche.

Dans cette guerre des tranchées, il n'y a pas eu de trêve des confiseurs pour la pétition : nous voici plus de 1560 signataires !

L'association va nous donner un élan nouveau. Elle va nous permettre d'être un interlocuteur auprès des Institutions. Elle aura la possibilité dans un premier temps d'interroger tous les candidats à l'élection présidentielle.

L'association va accompagner la pétition, lui donner la rigueur et la vigueur nécessaire à votre action culturelle.

Je vise naturellement une reconnaissance d'utilité publique : je remets cette volonté entre vos mains, pour adhérer massivement et continuer inlassablement la recherche de pétitionnaires : chaque adhésion comte, chaque signature compte ; dans votre famille et auprès de vos amis.

Votre victoire est possible, elle est probable et durable. Un interlocuteur m'interrogeait : "Que craignez-vos et que risquez-vous ?"

Je risque l'Honneur et la Fidélité de la France et de la Suisse, je crains le déshonneur de la France et l'infidélité de la Suisse.

Les Fédérés ayant trouvé le Captitaine d'Erlach, jeune et bel Officier, dans une maison amie, deux femmes lui scièrent lentement la tête car il ne falait pas déranger la coiffure qui aurait du succès au bou d'une pique. Il était onze heures passées (le 10 août 1792)." in : Les Suisses au service de la France de Jérôme Bodin.

L'association a commencé d'établir une liste des suisses morts en 1792. Vous pouvez là aussi m'être d'une aide précieuse. J'ai en effet interrogé à cet effet l'auteur d'une thèse à ce propos afin de comparer ma liste à la sienne. Il fut consulté en son temps par les autorités françaises. On comprendra pourquoi la plaque repose dès lors dans la poussière des Invalides...

La Suisse c'est un quart de l'Armée française pendant quatre siècles, soit un million d'hommes : 500.000 d'entre eux ne reverront jamais leur pays. 500.000 noms d'étrangers au service de la France, dont pas un seul n'est inscrit sur nos monuments...

Pourquoi attendre la reconstruction du Château des Tuileries pour effectuer une reconnaissance officielle du service et du sacrifice des Suisses en France ?

Le combat continue, grâce à vous !

La pétition est disponible en anglais et en russe.

Prochain communiqué le 4 février 2007.

Bien à vous,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home